UN MATCH NUL AU GOÛT AMER

La déception était visible dans les vestiaires tonneinquais à l'issue de la rencontre tant les joueurs ont rendu une bien pale copie, ne trouvant la lumière qu'à de rares occasions, et commentant un nombre incalculable de fautes de main et d'indiscipline. Des fautes de mains qui leur coûtent très cher au final tant Réalmont, peu inspiré et perdant coup sur coup ses joueurs sur blessures pour ne terminer la rencontre qu'avec 12 joueurs valides, semblait à la porté des jeunes rouges et noirs. 

 

Ce sont pourtant les locaux qui étaient les premiers à lancer les hostilités. Sur une mêlée dans ses 30m, Alexandre Horn brisait la ligne tarnaise pour se faire reprendre à quelques centimètres de l'en-but, Hadjeras au soutient commettait une passe-en-avant. Les tonneinquais malgré les erreurs de mains ouvraient le score par l'intermédiaire de son seconde ligne Damien Jauffreau, qui après un jeu d'attaque déployé prenait de course la défense de Réalmont pour plonger derrière la ligne. La transformation en coin filait à côté des perches.


S'en suivit un nombre incalculable d'occasions vendangées par les locaux. Rémy Zinberg et Damien Jauffreau coups sur coups oubliaient leurs partenaires sur des actions toutes faites, le nouvel arrivant Gonzalo Morro commettait deux en-avant à moins de 10m de l'en-but adverse. La mi-temps était sifflée sur le score de 4 à 0.

 

La deuxième période voyait les visiteurs mettre tranquillement la main sur le match, dans un premier temps par l'intermédiaire de Florian Samuel qui au duel dans les airs prenait le meilleur sur une défense non-chalante pour plonger à proximité des poteaux, puis par son ailier droit qui résistait à deux placages pour aplatir lui aussi dans l'en-but tonneinquais. La deuxième transformation ne passait, Réalmont menait 10 à 4, puis bientôt 16 à 4 après une nouvel faute de main que récupérait un réalmontais pour marquer sous les poteaux après une course de 50m. Le capitaine tonneinquais Clément Stervinou, pour un mauvais geste, était prié par l'arbitre d'aller se repose dix minutes sur le banc.

 

Le coach Eric Wirtz décidait alors de réorganiser son équipe, Malik Hadjeras glissait au centre, Jordan Derosière au talonnage et Raphaël Ousty touché au genou lors du premier acte rentrait à l'ouverture. Et c'est ce dernier qui quelques instants plus tard prenait le trou pour servir son ailier Thomas Trincart qui résistait au retour de son vis à vis pour porter la balle derrière l'en-but. Stéphane Labarchède en coin réussissait la transformation. Quelques instants plus tard, Raphaël Ousty une nouvelle fois, en force et avec plusieurs adversaires sur le dos parvenait à inscrire le troisième essai des lot et garonnais. Stéphane Labarchède réussissait une nouvelle fois la transformation, les deux équipes se retrouvaient dos à dos 16 à 16. 

 

A l'ultime seconde, les tonneinquais se voyait offrir une pénalité en coin coté droit. Raphaël Ousty prenait les choses en mains mais celle-ci passait juste à droite des poteaux. La rencontre se terminaient sur un score de parité 16 partout, en l'espace de dix minutes les jeunes rouges et noirs  avaient réussi à recoller au score, mais les trop nombreuses erreurs et occasions manquées ne leur permettaient pas de confirmer le bon résultat acquis dimanche dernier sur la pelouse de Villeneuve Minervois.

Les joueurs et l'ensemble du staff devront se retrousser les manches cette semaine et se remettre au travail en vue du premier derby de la saison samedi soir prochain à Jean Bernège face à l'équipe de Trentels.  


Écrire commentaire

Commentaires : 0